Que faisons-nous ?

About us

Nos projets

Nous avons besoin de vous pour développer "nos" écoles en République Centrafricaine !

L’action de l’association se concentre sur l’éducation des enfants de pays en voie de développement, la construction D’écoles ainsi que sur toute aide pouvant améliorer les conditions de vie des habitants Notre action est menée en république Centrafricaine, pays dont la langue Française est l’une des deux langues officielles, et qui est aujourd’hui l’un des pays les plus pauvres du monde. Nous avons concentré nos efforts sur la province de la Lobaye, relativement facile d’accès depuis la capitale du pays.

Ecole de Tokodé 2007

TOKODE 2007 : PREMIERE TRANCHE DE LA CONSTRUCTION
Dans un pays aussi misérable, l’intégration des nouvelles générations ne peut passer que par le savoir, la connaissance. C’est pour cette raison, et parce que nous avons rencontré un chef de village et des autorités locales particulièrement motivés, que nous avons décidé la construction et la maintenance d’une école à Tokodé.

Le village de Tokodé est situé à 250 km au Sud-Ouest de Bangui, capitale de la RCA, au Nord du bassin du Congo. C’est une région paisible et pacifique, loin des zones à risques du Nord du pays.

Il faut environ 6 heures de piste en 4 X 4 pour atteindre Tokodé depuis la capitale. Le milieu naturel est un écosystème complexe : des galeries forestières humides bordées de savanes plus sèches. Le village est à la lisière de la forêt tropicale de N’Gotto. L’habitat se compose de cases modestes, faites de terre, briques crues ou cuites, bois et torchis. L’eau potable est puisée à deux kilomètres et il n’y a bien sûr pas d’électricité.

L’activité économique du village est quasi inexistante. Quelques cultures vivrières, manioc, maïs, arachides, un peu de café qu’un acheteur vient chercher une fois par an.

La population locale est composée de diverses ethnies. A Tokodé, dominent les Boffis, la région compte aussi de nombreux pygmées.

Les enfants sont nombreux à Tokodé. Il n’y a jamais eu d’école dans cette zone et celle de N’Gotto, la plus proche, est à plus d’une journée de marche.

Pour mener à bien notre projet, nous avons bénéficié de l’aide et de l’expérience de la mission catholique de N’Gotto où deux missionnaires laïques italiennes ont monté une école depuis une dizaine d’années. Cette école accueille maintenant près de 800 enfants.

L’association a financé une formation de quatre mois destinée aux futurs maîtres d’école est en place depuis quelques années, complétée par une formation continue. Nous avons pu y recruter les maîtres d’école de Tokodé. De plus, nous avons aidé quelques écoles locales en finançant du matériel scolaire.

Première tranche de la construction

L’école que nous venons de construire à Tokodé, sur un terrain mis gratuitement à disposition par le chef de village, a été financée grâce aux premiers dons obtenus en France et Belgique de diverses entreprises et donateurs individuels (environ 40 000 €). Elle comporte trois classes et accueille déjà 150 élèves (68 en CI, 42 en CP, 40 en CE1).

Pour assurer la pérennité de l’école et impliquer les familles des enfants accueillis, nous avons tenu à les faire participer aux frais quotidiens. Leurs versements modiques, bien que significatifs pour elles devraient couvrir à terme les salaires des maîtres.

_2008-12-22-15-42-42_7357224

Faire un don

Soutenez nos projets de développement auprès des enfants de Centrafrique.

Contact

E-mail :
contact@batali.fr

Adresse :
Batali
30, boulevard du Château
92200 Neuilly-sur-Seine