Centrafrique

About us

La République Centrafricaine est un pays enclavé, financièrement exsangue malgré ses richesses traditionnelles (diamants, bois, coton, élevage, café), qui sont sinistrées du fait de l’insécurité au Nord du pays, et d’une mauvaise gouvernance.

La RCA compte près de 4 millions d’habitants dont l’espérance de vie moyenne est de 39 ans (espérance de vie en France : 78 ans) !

43% des Centrafricains ont moins de 15 ans. Près de 50 % de la population n’est pas alphabétisée. Deux Centrafricains sur trois vivent avec moins d’un dollar par jour. L’indice de développement humain place la Centrafrique au 172e rang sur 177 pays dans le monde.

La pandémie de sida y est grave, avec un taux moyen de prévalence se situant autour de 16,5 % qui place la RCA au 10e rang mondial des pays touchés par le sida.

Culture et Religion

header_culture

La culture centrafricaine est très variée: chaque « grande » ville a son peuple, sa langue (la langue officielle est le français, mais on y parle de nombreux langages qui restent tous proches du sango, la langue unificatrice du pays permettant à chacun de se comprendre, même sans éducation scolaire avancée) et une histoire récente liée aux politiciens et hommes de pouvoir qui en sont issus.

img_culture

Ainsi près de 90 groupes culturels cohabitent plutôt pacifiquement. Selon le recensement le plus récent le groupe le plus important est celui des Gbaya (28%), suivi des banda (22%), puis des Mandja (10%).
Les pygmées (1%), reconnus comme les premiers habitants de l’Afrique centrale, peuplent les forets centrafricaines, essentiellement dans la Lobaye (près de Mbaiki) et le bassin de la Sangha. Ils vivent de chasse, de pêche et de cueillette. Ce peuple a préservé ses habitudes, et se maintient dans son environnement, sans accès aux « progrès sociaux » minimaux qu’a vu le pays. Longtemps et massivement considérés comme des humains de seconde catégorie, ils sont exploités et victimes de discriminations.
Ils sont visiblement différents de par leur aspect physique : petit gabarit, visage très rond, pilosité abondante et couleur de peau tendant vers le rouge.

L’animisme est la religion traditionnelle encore pratiquée par 35% des Centrafricains toutes religions confondues. Cependant le chiffre est officieux car les adeptes de l’animisme célèbrent leur culte en secret, la sorcellerie étant considérée comme un délit. En effet chaque années plusieurs suspects sont tués par les villageois eux-mêmes.
Le christianisme est officiellement la religion la plus pratiquée en RCA. En effet, les chrétiens représentent près de 82% de la population centrafricaine, dont 52% de protestants et 30% de catholiques.
La religion musulmane représente pour l’instant seulement 15 à 18% de la population mais comme le pays a des frontières poreuses, les musulmans des pays voisins tentent peu à peu d’imposer une culture « nouvelle », extérieure au pays, à laquelle se rattachent une part grandissante de la population. Cette expansion se passe relativement bien puisque le pays n’a jamais été confronté à des conflits religieux entre chrétiens et musulmans, comme c’est le cas au Soudan, au Nigeria ou au Tchad.

Faire un don

Soutenez nos projets de développement auprès des enfants de Centrafrique.

Contact

E-mail :
contact@batali.fr

Adresse :
Batali
30, boulevard du Château
92200 Neuilly-sur-Seine